L’état d’urgence n’a pas été prolongé de deux mois grâce à Mustapha Ramid

Une source a indiqué à Le Site info que le Maroc a évité un prolongement de deux mois de l’état d’urgence sanitaire grâce à l’intervention de Mustapha Ramid. Le ministre d’état chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement aurait eu un échange musclé avec le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, qui voulait prolonger l’état d’urgence au 8 août.

Ramid a ainsi jugé qu’un mois de prolongement est suffisant, rapporte la même source, soulignant qu’il a été soutenu par plusieurs ministres dont Mohamed Amekraz. «Pour défendre sa position, Ramid a présenté aux membres du gouvernement un échantillon des réactions des internautes qui ont exprimé leur ras-le-bol d’être confinés. Il a assuré qu’un prolongement de deux mois pourrait causer des tensions sociales, ce qui a poussé plusieurs ministres à lui donner raison et à le soutenir. El Othmani était également de son avis», explique notre source.

Et d’ajouter : «Laftit a finalement accepté la proposition de Ramid. Le projet de loi n°2.20.406 portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national afin de faire face à la propagation du coronavirus avec promulgation de dispositions spéciales relatives à l’assouplissement des mesures de restriction qui y sont liées a ainsi été adopté».

N.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page