L’Espagne sanctionnée après l’expulsion de deux migrants vers le Maroc

L’information a été relayée par de nombreux médias locaux. Le tribunal européen des Droits de l’Homme de Strasbourg a condamné l’Espagne à payer 10.000 euros à deux migrants qui avaient tenté de rentrer de façon illégale à Melilia.

Les faits datent du 13 août 2014, deux jeunes hommes, un Malien et un Ivoirien ont été expulsé directement du territoire espagnol et reconduit vers le Maroc. Cette décision est tout à fait illégale selon le tribunal de Strasbourg, car à aucun moment leur identité n’a fait l’objet d’un contrôle. En plus du fait qu’il s’agit d’une expulsion collective, chose interdite par l’article 4 du protocole du même numéro de la Convention européenne des Droits de l’Homme.

Le haut tribunal considéré ainsi que l’Espagne a violé les lois internationales sur les Droits de l’Homme. L’agence de l’ONU pour le réfugiés (ACNUR) a exprimé sa préoccupation face à cette situation alarmante. D’autres organisations internationales, telles que Human Rights Watch, ont également demandé au gouvernement espagnol à ce que ce genre de pratiques cesse.

La plainte à été déposée par un grand nombre d’associations et d’ONG. Les deux jeunes hommes pourront au moins être dédommagés, cependant ils demandent toujours à ce que d’autre cas soient étudiés.

F.R.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page