Les tarifs élevés des visas pour la Omra dérangent le Maroc

KIOSQUE – L’Arabie Saoudite vient d’imposer un visa payant à tous les pèlerins qui veulent effectuer le rituel de la Omra, lit-on dans le quotidien L’Economiste. Une mauvaise surprise pour les voyagistes, les pèlerins et surtout pour les clients du produit social, ainsi qu’au niveau de la réserve de change qui se traduirait par la sortie de devises supplémentaires.

Personne ne s’attendait à cette décision de la part du royaume hachémite, de fixer un barème pour les visas de la Omra. Les pèlerins nationaux devront dorénavant s’acquitter de la somme d’environ 5000 à 5500 dirhams, en plus des frais de voyage et de séjour. Il est à rappeler que la majorité des marocains optent pour le produit économique dont le tarif est d’environ 12.671 dirhams. Mais au mois de Ramadan, période de la haute saison, les tarifs s’envolent à 21.533 dirhams.

Par conséquent, les agences de voyage appréhendent la perte d’une part considérable d’un marché estimé à peu près à 2 milliards de dirhams. Car, pour les agences de voyages le tourisme religieux représente entre 30% et 80% de leurs activités, selon le quotidien. Mais, ce qui les inquiète davantage, est la répercussion suite à cette décision sur les prix, ce qui fera fuir les pèlerins potentiels voyant d’un mauvais œil cette taxe incompréhensible. L’année dernière, ce sont environ 78.000 Marocains qui ont effectué une Omra, dont 31.400 pour la région Casablanca–Settat.

Mécontents de cette décision, plusieurs voyagistes prévoient une perte sèche d’environ 300 millions dirhams pour l’année prochaine à cause de ladite taxe. Certains Marocains se demandent si la religion est devenue un business propice et une manne non négligeable pour l’Arabie Saoudite.

Pour ce faire, les agences de voyage proposent de renégocier les tarifs avec les hôteliers saoudiens, afin d’essayer d’atténuer l’impact de cette décision. Alors que d’autres comptent demander l’intervention des pouvoirs publics marocains auprès du gouvernement saoudien pour réserver des conditions spéciales aux pèlerins nationaux.

S.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page