Les propos de Adil El Miloudi font réagir sur Radio MFM

“Un homme qui ne frappe pas sa femme n’en est pas un”, a osé vomir le chanteur populaire Adil El Miloudi. Pour rappel, ces propos honteux, misogynes, inadmissibles et pusillanimes ont été proférés lors d’une édition (diffusée le 29 juillet dernier) sur Chada TV,”The Kotbi Tonight”.

Cette sortie aussi malencontreuse que passible de remontrance, voire de sanctions sévères, avait indigné la Toile marocaine et même fait les choux gras de la presse étrangère. Et les internautes ont pointé du doigt ce chanteur qui avait fait, sans vergogne ni remords apparent, l’apologie des violences faites aux femmes.

Et pendant que Chada TV n’a pas encore réagi à ces insanités misogynes perpétrés sur son antenne, une autre station de radio n’a pas manqué d’aborder le sujet. Il s’agit en l’occurrence de MFM Radio, dans le cadre de l’émission “Ach waqae?” (Que s’est-il passé?), produite et animée par Yassine Hasnaoui. Et Jamal Berraoui, journaliste et politologue que l’on ne présente plus, n’a pas été “tendre” (doux euphémisme!) avec le sieur El Miloudi, fervent adepte du tabassage de sa douce et tendre moitié.

Qualifiant le chanteur de “personnage insignifiant et futile”, Berraoui n’y est pas allé de main morte pour dénoncer vigoureusement ses propos et demander qu’il rende des comptes et soit sévèrement sanctionné et ce, dans les plus brefs délais.

Cela ne sera que justice en espérant que ce mauvais exemple d’artistes de seconde zone ne fera pas d’émules!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’émission Kotbi Tonight suspendue après les propos d’Adil El Miloudi

L'instance a considéré que les propos tenus par le chanteur Adil Miloudi, notamment "celui qui ne tabasse pas sa femme n'est pas un homme" constituent une apologie de la violence à l’égard de la femme.