Les prisons marocaines de plus en plus surpeuplées (Salah Tamek)

Le délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a présenté des chiffres alarmants quant au taux d’évolution des incarcérations ces dernières années. Intervenant lors d’une rencontre organisée, au théâtre Mohammed V à l’occasion de la journée nationale du détenu, Salah Tamek a relevé que le nombre de détenus a progressé de 25% durant les cinq dernières années.

Ainsi, aujourd’hui, les prisons marocaines comptent plus de 80 mille détenus, alors qu’en 2012, ils n’étaient que 70.758. C’est pour cela, dit-il, qu’il faut réussir la stratégie de la réinsertion pour limiter le taux de récidive à 0% et essayer de diminuer de 25% le nombre de détenus.

Mais pour que cette stratégie réussisse, le délégué général souhaite l’implication de la direction générale de la sûreté nationale et de toutes les composantes de la société civile qui s’activent dans ce secteur.

A noter que la répartition des détenus selon l’âge est comme suit : 5176 ont entre 13 et 20 ans, 34.254 ont entre 20 et 30 ans, 22 mille ont entre 30 et 40 ans, 14.248 entre 40 et 50 ans et 1000 ont plus de 60 ans.

E. Febvre


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page