Les poules d’un fils à papa exaspèrent une région de Marrakech

Les habitants de Douar Oulad Amouch et Lakrarma, à la commune de Zamrane Lgharbia à Kelaât Sraghna sont en rogne à cause d’un élevage de poulets.

D’après des sources concordantes, les résidents de la région se plaignent d’odeurs nauséabondes et de maladies respiratoires, en plus du silence des autorités face à ce problème. Des sit-in sont d’ailleurs prévus devant la commune afin de dénoncer ce mal rongeant les habitants qui ont déposé plainte à plusieurs reprises contre le propriétaire de la ferme, en vain. Ce dernier a même mis un chemin y menant directement, exploitant des terres privées sans scrupules.

Les autorités n’ont pas bougé le petit doigt, bien que les propriétaires de ces terres aient présenté des titres de propriété en guise de preuves. Aujourd’hui, les habitants pointent du doigt le président de la commune, responsable de l’octroi d’autorisation de cette ferme établie à quelques mètres des maisons et exigent son retrait afin de mettre fin à ce problème qui n’a que trop duré.
Des sources proches assurent à Le Site info que le propriétaire de la ferme est un “fils à papa” protégé par le président du conseil régional, battant de plein fouet les droits et les doléances des habitants qui souffrent aujourd’hui de problèmes oculaires, de maladies respiratoires et de peau. D’autant plus que la ferme attire les chiens errants qui menacent leur sécurité, celle des enfants en particulier.

Noura Mounib

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: un touriste se jette du 5ème étage d’un hôtel

Les autorités locales ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire.