Les pharmaciens du Maroc sont en colère

Ras-le-bol! C’est ce que scanderont les pharmaciens lors d’un sit-in qu’ils comptent organiser, le 8 février, devant le ministère de la Santé. Les pharmaciens protestent contre «la dégradation de leur situation».

Ils demandent une révision du décret relatif à la fixation des prix des médicament, contre le montant « exorbitant », de l’index d’adhésion à la CNSS. Ils demandent aussi leur intégration dans les discussions que mène l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) au sujet des génériques. Ils réclament également la révision de la loi sur la vente des psychotropes. Selon la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc, ces revendications ne datent pas d’aujourd’hui, mais n’ont jamais été prises au sérieux par la tutelle.

L’évolution du chiffre d’affaires du secteur n’arrange pas les choses. En effet, selon la Confédération des pharmaciens, ce chiffre stagne depuis 2011.

J.B.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page