Les MRE se plaignent de l’encombrement des ports espagnols

Mohamed Idmoussi, membre du groupe de l’Unité et de l’Égalitarisme, à la Chambre des représentants, a adressé une question écrite au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Naser Bourita.

Laquelle question concerne les doléances des MER, désireux passer leurs vacances au Maroc et qui se trouvent confrontés aux encombrements inhabituels des ports espagnols, celui d’Algésiras en particulier, où s’agglutinent un nombre considérable de voyageurs, ainsi que des centaines de voitures.

Cette pénible situation a causé un état de bousculades et de stress chez les familles marocaines, dû à l’interminable attente avant d’embarquer, en sus du nombre restreint de quais d’embarquement et de l’insuffisance, sur place, des infrastructures satisfaisant les différents besoins des voyageurs, a souligné le député istiqlalien.

Il a également précisé que les mêmes pénibles conditions prévalent au port de la ville marocaine occupée de Sebta. où des centaines de MER se sont trouvés bloqués, pendant de longues heures, dans des queues de plusieurs kilomètres, s’étendant du port jusqu’au passage frontalier Tarajal. Et ce, à cause de la très grande lenteur des autorités espagnoles concernant les formalités à remplir, a poursuivi Mohamed Idmoussi.

Par conséquent, celui- ci s’est interrogé sur les mesures que compte prendre le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MER afin de pallier cette pénible situation des Marocains du monde désireux rentrer au pays pour y passer leurs vacances estivales.

L.A.

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page