Les Marocains regardent moins de films X pendant Ramadan

Depuis le premier jour du Ramadan, le taux de Marocains accros aux vidéos pornographiques a baissé et le mot-clé «sexe» est moins recherché.

Selon les données de Google Trends, ce terme, qui était recherché 100 fois par jour, est passé à 44 seulement. Le taux de recherche grimpe vers 2 heures du matin et baisse vers 7 heures. On apprends également que Casablanca est la première ville en terme de recherche du mot-clé «sexe», suivie d’Al Hoceima, Guelmim, Smara et Meknès.

Rappelons que le site spécialisé dans les vidéos pornographiques Pornohub avait dévoilé les statistiques de 2018 qui ont révélé, sans surprise, que les Marocains font partie des populations arabes qui consomment le plus de films X.

Le mot-clé le plus recherché par les Marocains en 2018 est «lesbiennes». C’est également le plus populaire chez les Egyptiens, les Saoudiens, les Irakiens, les Syriens et les Libanais. Toutefois, le taux des Marocains accros aux vidéos pornographiques a baissé de 40% pendant la dernière Coupe du monde qui a eu lieu en juin et à laquelle les Lions de l’Atlas étaient qualifiés.

En plus, la plupart des Marocains passionnés par les films X aiment regarder les actrices arabes. Ils préfèrent également les vidéos pornographiques où jouent les mineurs, les enfants, les homosexuels et les stars.

A en croire le site Iliza, les Marocains avaient été classés en 2017 4èmes dans le monde arabe en matière de visionnage de vidéos pornographiques. Ils visitaient plus les sites X que Google et Youtube, selon la même source.

N.M.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Al Hoceima aura un nouveau cimetière

La préfecture d'Al Hoceima s'apprête à réaliser un grand projet consistant en la construction d'un cimetière modèle.