Les femmes présentes en force parmi les nouveaux ambassadeurs du Maroc

Le Roi Mohammed VI, a nommé, jeudi au Palais Royal à Casablanca, 65 nouveaux ambassadeurs dans les missions diplomatiques du Royaume dans plusieurs capitales mondiales en Europe, en Afrique, aux Amériques, en Asie et en Océanie.

Ces nouvelles nominations entrent dans le cadre d’un large mouvement, le plus important opéré sous le règne du Roi Mohammed VI et qui vise à donner une nouvelle dynamique à la diplomatie marocaine.

Fait marquant de ces nouvelles nominations, la présence en force des femmes à travers la nomination de treize ambassadeurs femmes, un signal fort traduisant l’importance de la place qu’occupe la femme marocaine dans l’action diplomatique.

Parmi ces diplomates, Lalla Joumala Alaoui, nommée Ambassadeur de du Roi aux États-Unis d’Amérique, et première femme ambassadeur du Maroc à Washington.

La liste compte également Latifa Akharbach, nommée en Tunisie, Oumama Aouad au Panama, Saadia Alaoui en Angola, Nezha Alaoui Mhamedi en Éthiopie et à Djibouti, Nour El Houda Marrakchi, en Croatie et Bosnie-Herzégovine et Zakia El Midaoui en Bulgarie et en Macédoine.

Cette liste comprend aussi Farida Louadaya, nommée en Colombie et en Equateur, Karima Kabbaj en Hongrie, Lamiae Erradi en Norvège et en Islande, Khadija Rouissi au Danemark et en Lituanie, Kenza El Ghali au Chili et Amina Bouayach en Suède et en Lettonie.

(avec MAP)

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page