Les FAR en deuil après le décès du général Abdelhak El Kadiri

Le général de Corps d’Armée Abdelhak El Kadiri est décédé, ce mardi à Rabat, suite à une longue maladie, a indiqué l’Etat-Major général des Forces armées royales dans un communiqué.

Né à El Jadida, Feu Abdelhak El Kadiri est entré en service dans les rangs des Forces armées royales (FAR) le 1er juillet 1956. Il a suivi sa formation militaire à l’Ecole militaire de Saint-Cyr en France, a précisé l’Etat-Major général des FAR.

Abdelhak El Kadiri était un officier d’infanterie qui a exercé, pendant sa longue carrière professionnelle, toutes les fonctions afférentes à son statut d’officier des FAR, souligné la même source. Le défunt a occupé plusieurs hautes fonctions dont celles de directeur de l’Ecole de perfectionnement des cadres du ministère de l’Intérieur à Kénitra, de directeur général de la Sûreté nationale et de directeur général d’Etudes et de Documentation. Un parcours bouclé par la fonction d’inspecteur général des FAR, qu’il a occupée jusqu’au 26 juillet 2004.

LIRE AUSSI: Condoléances du roi Mohammed VI à la famille du général Abdelhak El Kadiri

Diplômé de l’école d’Etat-major de Paris, le défunt général a été nommé par le roi chef suprême et chef d’Etat-major général des FAR au grade de Général de corps d’armée le 31 juillet 2000.

Feu le général de Corps d’Armée Abdelhak El Kadiri était détenteur de plusieurs décorations nationales et étrangères, dont le Grand Cordon de l’Ordre du Trône et la Grande Croix du Mérite avec Etoiles des Ordres de Mérite de la République Fédérale d’Allemagne. Il était également Grand officier de l’Ordre de la Légion d’honneur de France et Commandeur de l’Ordre du Mérite français.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page