Hausse des prix de la nourriture avicole : les éleveurs de poulets montent au créneau

Les éleveurs de poulets du royaume demandent au gouvernement de les écouter. Ceux-ci appellent les officiels à trouver des solutions concrètes à leurs problèmes.

Impactés par la pandémie, plusieurs éleveurs de poulets de chair ont vu leur activité partir à la baisse. Les membres de l’Association des Producteurs de Poulets de Chair (ANPC) ont « menacé » de monter au créneau si l’on continue d’ignorer leurs requêtes.

En effet, suite à la tenue d’une manifestation le 3 août, devant le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts afin d’appeler, les membres de l’ANPC ont indiqué leur volonté de manifester à nouveau lors de l’exposition « Dawajine », prévue du 25 au 27 octobre à Casablanca.

Les membres de l’ANPC ont appelé le ministère de Tutelle à trouver une solution à la hausse des prix de la nourriture avicole, indiquant un décalage important entre l’offre et la demande à ce niveau.

Dans une déclaration à Le Site info, Abdelkabir ElMalki, secrétaire général de l’Association, nous a indiqué que la manifestation est une réponse à la politique de la sourde oreille adoptée par le ministère de Tutelle. Il nous a expliqué que les éleveurs ont lancé plusieurs appels aux officiels, mais sans que cela ne soit pris en considération.

A.O.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page