Les détails du nouvel accord sécuritaire Maroc-Belgique

Le Maroc et la Belgique se sont félicités, vendredi à Bruxelles, de l’impulsion donnée à la coopération entre les deux pays dans le domaine sécuritaire, après l’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le roi Philippe des Belges, le 23 novembre 2015.

Ils ont signé ce vendredi un « memorandum d’entente » sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme. Selon La libre Belgique, parmi les points visés, figure l’échange de données qui permettra d’identifier plus facilement des personnes en séjour irrégulier.

« Tout citoyen du royaume chérifien doit faire enregistrer ses empreintes digitales à partir de 18 ans. Or un certain nombre de personnes sans papier en Belgique invoquent la nationalité marocaine pour éviter une expulsion ou, à l’inverse, se font passer pour Syriennes ou Irakiennes afin d’accéder à un statut de protection alors qu’elles sont Marocaines. Il est question d’un délai de 45 jours dans lequel le Maroc doit grâce à la comparaison des empreintes confirmer l’identité d’une personne », précise cette même source.

Cela permettra ainsi à la Belgique d’avoir un moyen facilitant le retour de ressortissants marocains vers leur pays.

La délégation marocaine a réitéré la solidarité du royaume du Maroc avec la Belgique, suite aux attentats terroristes ayant frappé Bruxelles, fin mars dernier, et a exprimé la pleine disposition des services de sécurité marocains à renforcer davantage la concertation et l’échange de renseignements avec leurs homologues belges.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page