Les choses se compliquent pour Malika Mezzane

Le tribunal de première instance de Rabat a reporté la mise en examen de Malika Mezzane, nous confie son avocat Mohamed Almou.
Elle sera présentée au tribunal le 26 septembre et elle est poursuivie pour « menaces ». La liberté conditionnelle a été refusée pour Malika Mezzane qui a été transférée à la prison de Salé, ajoute son avocat.

Rappelons que Malika Mezzane avait choqué les internautes avec une vidéo polémique où elle menace d’égorger  « tous les arabes d’Afrique du nord« .

« Laissez les Kurdes en Irak obtenir leur indépendance, sinon les amazighs vont vous expulser d’Afrique du nord », avait-elle lancé avant de se rétracter.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page