Les chiffres alarmants sur la situation des enfants au Maroc

3 millions d'enfants abandonnent l'école pour se retrouver dans la rue.

Entre scolarisation, mariages précoces et travail des mineurs, les chiffres du HCP livrent un constat inquiétant quant à la situation des enfants.

41,9% des enfants sont sans instruction, 38,8% ont le niveau primaire, 14,8% le niveau secondaire collégial et 4,5% le niveau secondaire qualifiant. Des chiffres choquants que le Haut-Commissariat au Plan (HCP) vient de révéler au sujet des enfants de moins de 18 ans au Maroc. Si la scolarisation affiche un taux correct (95,1% au niveau national pour les enfants de 7 à 12 ans), l’instance pointe du doigt l’abandon scolaire qui touche les filles en particulier. Ces dernières sont également plus concernées par l’analphabétisme dont le taux a tout de même largement baissé depuis 2014.

La même étude a dédié un volet au travail des mineurs et mariages précoces. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres affolent. 26% des enfants de moins de 18 ans travaillent déjà. Dans les zones rurales, l’agriculture comme secteur d’activité a la part du lion tandis que dans les zones urbaines, c’est plutôt les services, l’artisanat et l’industrie.

Les chiffres des mariages précoces sont également inquiétants. Le HCP révèle que plus de 48.000 mineurs, dont 45.800 filles, se sont mariés avant 18 ans. Le rural est plus concerné par ce phénomène avec près de 56% de mariages. Plus de 4300 enfants sont même chefs de ménages. Rien que ça!

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un journaliste égyptien commente le discours Royal

Le discours Royal à l'occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple reflète le souci du roi Mohammed VI de garantir un avenir prometteur, a indiqué le journaliste égyptien, Soulaymane Jouda.