Les autorités interdisent les manifestations prévues à Al-Hoceima

Les autorités provinciales d’Al Hoceima ont décidé d’interdire toutes les manifestations dans les lieux publics les 27 et 28 octobre courant, suite aux appels à manifester lancés ces derniers jours sur les réseaux sociaux, indique jeudi un communiqué de la préfecture de la province d’Al Hoceima.

Des appels émanant de sources anonymes et d’autres de l’extérieur de la province ont été lancés lors des derniers jours sur les réseaux sociaux appelant l’ensemble des citoyens à participer à des manifestations les 27 et 28 octobre courant, souligne le communiqué. « Ces appels qui n’ont pas respecté les procédures légales en vigueur, interviennent après le retour de la sécurité et de la quiétude dans la province, au moment où l’opinion publique suit avec satisfaction l’avancement des chantiers de développement ouverts, qui ont suscité une interaction positive de la part des populations de la province », précise la même source.

Partant du fait que ces appels créent un climat de tension qui est susceptible d’impacter négativement les intérêts des citoyens et l’ordre public, les autorités provinciales d’Al Hoceima ont décidé d’interdire toutes les manifestations dans les lieux publics les 27 et 28 octobre courant, conclut le communiqué. Notons que ces appels à manifester ont été effectués à l’occasion de la commémoration de la mort de Mohcine Fikri, le poissonnier mort dans des circonstances tragiques à Al-Hoceima.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page