Les aéroports du Maroc font appel aux FAR pour la sécurité aérienne

La grève des techniciens et contrôleurs aériens, prévue pour une semaine, a poussé l’office national des aéroports du Maroc (ONDA) à faire appel aux FAR pour assurer la sécurité de la navigation aérienne, respecter les horaires de vols et contrôler l’atterrissage des avions.

D’après le journal Assabah, les aéroports nationaux ont vécu, dans les premières heures de la journée du 4 janvier, un véritable désordre à cause de la grève des techniciens qui ont tout de même mis à disposition de l’ONDA une équipe d’astreinte en cas de déplacement royal, d’évacuation ou d’urgence. Ce groupe d’intérimaires a, d’ailleurs, pris en charge un vol important en provenance de Paris et à destination de Dakar qui traversait l’espace aérien.

LIRE AUSSI: Les aéroports du Maroc seront-ils paralysés cette semaine?

250 techniciens et contrôleurs aériens de différents aéroports nationaux participent à cette grève organisée sous la houlette de l’UMT. Joint par le quotidien, Tijani Moulay Abdeljebbar, président de la fédération nationale des travaux publics et du transport, a confié que l’ONDA ne s’attendait pas à cet arrêt de travail qui impactera lourdement l’activité des aéroports, ajoutant que l’office n’a pas hésité, le 4 janvier, soit le premier jour de grève, à demander d’ouvrir le dialogue avec le syndicat. «La grève était prévue pour le 18 janvier afin de permettre à l’ONDA de régler nos doléances et d’ouvrir le dialogue. Alors qu’on attendait la réaction de l’office, on apprend que le directeur général a décidé de muter plusieurs membres du syndicat des techniciens affiliés à l’UMT à Oujda pour occuper des postes qui ne sont même pas de leur spécialité. C’est ainsi que la date de la grève a été avancée», raconte-t-il, soulignant qu’il s’agit d’un abus de pouvoir, d’une violation du code de travail et des lois syndicales.

Noura Mounib

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Voici le premier partenaire commercial du Maroc (Eurostat)

Selon Eurostat, les exportations de l'UE vers le Maroc ont augmenté de 4,55% à fin mars dernier, en glissement annuel.