Les aéroports du Maroc seront-ils paralysés cette semaine?

Les passagers qui ont des vols entre les 4 et 11 janvier dans les aéroports nationaux sont inquiets. En effet, des techniciens sont en grève dès ce jeudi 4 janvier, depuis 8 heures du matin. Les aéroports du Maroc risquent-il une paralysie? Eléments de réponses.

D’après un communiqué du syndicat parvenu à Le Site info, cet arrêt de travail devrait durer une semaine ouvrable en guise de protestation contre l’office national des aéroports (ONDA). Le syndicat menace de perturber les vols dans tous les aéroports du Royaume pendant une semaine. Enfin, « les avions qui traversent l’espace aérien seront aussi dans la difficulté ».

LIRE AUSSI: Les aéroports du Maroc font appel aux FAR pour la sécurité aérienne

Contacté par Le Site info, un responsable à l’ONDA nous certifie que ce ne sont que des menaces et que ce n’est pas la première fois que le syndicat intervient de la sorte. Mais vu le ton menaçant du communiqué, on est en droit d’en douter… « Ce sont les électroniciens de la sécurité de la navigation aérienne qui sont concernés », précise notre source. « Le dialogue est ouvert. Pour le moment, aucun vol n’est perturbé et la situation est tout à fait normale dans les aéroports du Maroc », ajoute enfin le responsable.

Selon les syndicats, tout aurait commencé lorsque l’ONDA a muté des membres du syndicat des techniciens affiliés l’UMT à Oujda, provoquant ainsi la colère des employés aériens qui dénoncent « l’absence de dialogue social au sein de l’office ». En plus des menaces de « paralyser l’activité des aéroports du Maroc », les techniciens et contrôleurs aériens, chargés d’assurer le contrôle, la sécurité et la gestion de la circulation aérienne, ont également prévu d’organiser plusieurs sit in de protestation dans les aéroports nationaux (Casablanca, Ben Slimane, Rabat…), devant le Centre national de contrôle de la navigation aérienne et au niveau de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile.

Une équipe d’astreinte composée de quelques techniciens aériens travaillant pour différents aéroports marocains est mise à disposition de l’ONDA afin d’assurer la sécurité de la navigation en cas de déplacements de hauts responsables, d’évacuation ou d’urgences. L’ONDA a d’ailleurs, reçu les noms des techniciens qui feront l’intérim durant la grève.

Noura Mounib

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page