L’épouse de l’homme qui a agressé un enseignant à Deroua témoigne (VIDEO)

Les éléments de la Gendarmerie royale ont interpellé, jeudi 9 juin, le mis en cause dans l’agression d’un enseignant, au sein même d’une écolé primaire à Deroua, province de Berrechid. Interpellation qui a fait suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’un enregistrement vidéo montrant la scène de cette agression.

Dans une déclaration à Le Site info, l’épouse de l’agresseur, dont la fille est élève de l’établissement scolaire, a révélé que celle-ci souffre d’une maladie qui l’oblige à aller plusieurs fois aux toilettes. Elle a ajouté qu’elle a précédemment déposé un certificat médical, auprès du directeur de l’école, concernant la pathologie précitée.

« Ma fille est malade et elle a été auscultée par un médecin. Je lui ai acheté le traitement prescrit et j’ai fourni un certificat médical auprès de la direction de l’établissement, en expliquant aux responsables le besoin qu’elle a d’aller plusieurs fois aux toilettes », a précisé la maman.

Et de poursuivre que pendant une séance où l’instituteur était absent, l’enseignante qui l’a suppléé a permis à la jeune fille, à la demande de celle-ci, de quitter la salle de classe. Cependant, un autre enseignant n’était pas du même avis et a même asséné des coups à l’élève à l’aide d’un tuyau, ce qui fait que la petite s’en est plaint, ensuite, à son père, selon les dires de notre interlocutrice.

« C’est mon mari qui a été mis avec brutalité hors de l’école, après avoir été battu. C’est sa fille et il était en droit de s’exprimer après avoir appris ce qui lui est arrivé. Et maintenant, la petite est malade psychiquement et elle se réveille la nuit en pleurant. Je ne baisserai pas les bras et je demande que justice soit rendue à ma fille et à mon mari! », a souligné la maman.

M.R.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page