L’écrivain marocain Mohamed Adib Slaoui n’est plus

L’écrivain et journaliste marocain Mohamed Adib Slaoui est décédé mercredi à Tanger à l’âge de 81 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

Natif de Fès en 1939, le défunt est lauréat de l’Université Al-Quaraouiyine et a participé à plusieurs formations dans le domaine médiatique dans plusieurs pays.

Il a également travaillé dans plusieurs journaux marocains, dont « Al Anbaa » et « Al Alam » et était attaché culturel du bureau permanent d’arabisation de Rabat et coordinateur et conseiller éditorial du magazine « Allissane Alarabi », avant de se rendre en Arabie saoudite pour superviser la publication du magazine « Royal Saudi Air Force » à Riyad.

Le regretté compte à son actif nombre d’ouvrages et études sur le théâtre, les arts plastiques, la poésie, la littérature, la politique et la société, notamment « Arts plastiques marocains: entre le patrimoine et la modernité » et « Le théâtre marocain : début et prolongement ».

Le défunt a remporté plusieurs Prix, notamment la médaille d’or pour ses recherches en arts plastiques marocains, qu’il a obtenue en 1983 à la Biennale internationale des Beaux-Arts du Caire et le bouclier de la culture en 2012, décerné par la République arabe d’Égypte, pour l’ensemble de ses œuvres.

Un hommage a été rendu à Fès à Mohammed Adib Slaoui en 2010 et à Rabat en 2019 par l’Union marocaine des métiers d’arts dramatiques.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tanger: le lycée Regnault fermé pour 14 jours

La direction régionale de l’Education nationale à Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé dimanche que le lycée Regnault sera fermé à partir de ce lundi 21 septembre.