Le verdict est tombé dans l’affaire du rappeur « Gnawi »

Le Tribunal de première instance de Salé a condamné, ce lundi, le rappeur Mohamed Mounir, alias Gnawi, à un (1) an de prison ferme assorti d’une amende de 1000 dirhams.

Le rappeur était poursuivi pour « outrage et insultes » à l’encontre de fonctionnaires de police. Il avait en effet publié une vidéo sur ses réseaux sociaux où il proférait des insultes à l’endroit de la police.

Rappelons que les autorités avaient indiqué que l’arrestation du rappeur, survenue quelques jours après la diffusion de la chanson « Aâcha Chaâb« , n’avait rien à voir avec celle-ci.

K.C.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Affaire « Hamza mon bb »: le verdict est tombé pour Soukaina Glamour & Co

Les trois accusés étaient poursuivis en état d'arrestation dans le cadre de l'affaire “Hamza mon bb”.