Le témoignage du “travesti” de Marrakech

L’affaire du travesti de Marrakech continue de faire parler d’elle. Le principal intéressé a livré un témoignage poignant à Le Site Info.

“De quel droit ces gens peuvent m’humilier et m’afficher devant le monde entier? Ils ont gâché ma vie et mon avenir au Maroc et même ailleurs”, a-t-il affirmé.

Avant de poursuivre: “Je suis sorti célébrer le nouvel an comme tout le monde, mais par malheur, alors que j’étais en route, une moto m’est rentrée dedans. La seule solution était de fuir, mais par humanisme j’ai rebroussé chemin pour m’enquérir de l’état de santé du motard. C’est à ce moment là que la foule a commencé à m’encercler”.

“Les éléments de la police sont intervenus et ont brisé la vitre pour m’évacuer. Ils m’ont sorti avec ce que je portais, donnant l’occasion aux gens de me filmer et me photographier”, a-t-il indiqué.

Une fois au commissariat de police, “un policier a pris en photo ma carte d’identité avec son téléphone portable et m’a également pris en photo sans mon autorisation”, affirme-t-il, “avant de me laisser quitter les lieux arborant un jogging que j’avais dans ma voiture”.

“Je demande à Hammouchi (patron de la DGSN, ndlr) d’intervenir, parce que ces policiers ont gâché ma vie. Même certains médias qui ont diffusé la vidéo doivent être sanctionnés”, a-t-il poursuivi. “Je suis quelqu’un de pacifique”, dit-il, la voix brisée.

“En visionnant la vidéo, ma mère a perdu connaissance même après avoir nié les faits pour la rassurer”, a-t-il déclaré.

Rappelons que la police de Marrakech a interpellé dans la nuit du lundi au mardi un individu déguisé en femme qui avait provoqué un accident. La vidéo de cette arrestation et les photos du travesti ont été relayés sur les réseaux sociaux et choqué les internautes.

Le Directeur général de la sûreté nationale a chargé les services de l’Inspection générale de mener une enquête administrative afin d’élucider les circonstances entourant la divulgation des photos de cette personne “en conflit avec la loi”, et d’établir la responsabilité disciplinaire en cas de dépassements ou manquements de la part des fonctionnaires de la police.

R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une centaine de touristes français bloqués à l’aéroport de Marrakech

180 touristes Lyonnais sont bloqués depuis mercredi dernier à Marrakech.