Le satellite marocain aurait repéré des manoeuvres du polisario

Le polisario continue ses provocations. Le satellite militaire marocain, « Mohammed VI-B », aurait détecté des agissements provocateurs du front séparatiste à proximité de Bir Gandouz, Aousserd et Tichla. C’est en tout cas ce qu’avance Al Massae dans son édition du mardi 8 janvier 2019.

« L’armée marocaine peut réagir a tout moment face à ces provocations. Les préparations ont commencé il y a deux semaines », peut-on lire dans le quotidien arabophone. Le royaume peut compter sur ses avions, ses hélicoptères et ses armes lourdes achetés des Etats-Unis, de la Chine et de la France, ajoute la même source.

Ce n’est pas la première fois que le polisario joue à ce jeu… En avril 2018, le ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita, avait alerté le Secrétaire général des Nations Unies après des observations satellitaires.

Rappelons que ces mouvements interviennent quelques jours après les premiers pourparlers quadripartites entre le Maroc, l’Algérie, le front séparatiste et la Mauritanie, tenus début décembre à Genève. Le conseil de sécurité avait sommé le polisario de s’abstenir de toute action et avait exigé le retrait immédiat de Guerguarat, Bir Lahlou et Tifariti, les localités situées à l’est du dispositif de défense marocain.

À lire aussi: Sahara marocain: nouvelle gifle pour le polisario

Kabiro Bhyer


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page