Le roi Mohammed VI accorde la nationalité marocaine à des personnalités

Ils sont légion les Marocain(e)s qui pensant que “l’herbe est plus verte ailleurs” et rêvent de l’El Dorado mythique, sur l’autre rive de Mare nostrum ou Outre-Atlantique. S’il y parviennent, ils s’empressent de faire en sorte d’avoir la nationalité du pays d’accueil.

En revanche, et c’est moins connu, nombreux sont aussi les étrangers qui aspirent à obtenir la nationalité marocaine. Et cette année, ils sont douze à avoir eu gain de cause, le roi Mohammed VI la leur ayant octroyée.

Six représentantes de la gent féminine et six hommes sont ainsi devenus nos chers compatriotes, par Dahir publié par le Bulletin officiel du 25 avril courant. Cette information, relayée par nos confrères du Desk, concerne des personnalités intellectuelles, scientifiques ou sportives connues et, aussi des gens “ordinaires”,  ressortissants français d’origine maghrébine.

Parmi ces nouveaux Marocains, nous retrouvons le Dr. Michel-François Canési, dermatologue et auteur de plusieurs ouvrages, sur différents sujets généralistes. Patrick Guerrand-Hermès, le milliardaire ayant hérité de la célèbre maison de luxe hexagonale, fait également partie de la liste. Il s’agit de l’arrière-arrière-arrière-petit fils du fondateur de la prestigieuse maison Hermès.

Sans oublier l’écrivain Kébir Mustapha Ammi, auteur de plusieurs romans et professeur de langue anglaise. Natif de Taza, il est de père algérien et de mère marocaine. Nationalité maternelle qui est désormais aussi la sienne.

Une autre célébrité, féminine celle-ci, a été naturalisée. Il s’agit de Françoise Atlan, une habituée du Festival des musiques sacrées qu’abrite la capitale spirituelle du Royaume, dont le répertoire de chansons privilégié s’intéresse à la musique ancestrale andalouse.

A aussi bénéficié de la nationalité marocaine, l’époux de Joumana Alaoui, notre ambassadrice à Washington D.C: Mohammed Reza Nouri Esfandiari, homme d’affaires iranien.

Enfin, deux grands sportifs font partie de la liste des douze personnes devenues marocaines. A savoir, le champion d’arts martiaux, Mairbeck Taisinov, russo-autrichien d’origine tchétchène et le champion pugilliste poids lourd, Mohamed Al Zein, d’origine allemande.

Bienvenue à tous au sein de votre désormais nouvelle Patrie, le Royaume du Maroc, chers compatriotes!

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Météo Maroc: les températures estivales de retour

Les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 16 juin 2019.