Le roi lance un méga-programme pour la réinsertion des ex-détenus

Le roi Mohammed VI a procédé, mardi, à la prison de Oukacha de Casablanca, au lancement du programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus-Ramadan 2016. Le souverain a présidé la cérémonie de signature de trois conventions relatives à l’insertion professionnelle des anciens détenus.

Initié par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, pour un coût global de plus de 5,2 millions de dirhams, ce programme bénéficiera à 333 anciens détenus originaires des villes de Casablanca, Rabat, Kénitra, Fès, Khémisset, Tanger, Salé, Safi, Béni Mellal,  Agadir-Aït Melloul, Taroudant, Tiznit et Inezgane.

Le programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus-Ramadan 2016 consistera à apporter un appui financier ou en équipements à des ex-détenus.

Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie intégrée de réinsertion socioprofessionnelle qui a permis, durant l’année 2015, le placement de 1.719 anciens détenus dans des entreprises citoyennes, l’appui à la création de 1.670 micro-projets dans divers secteurs d’activité et la réduction du taux de récidive qui s’est établie à 3,44%.

Ainsi, la première convention est relative au développement de l’offre de formation des détenus dans les métiers de l’automobile et la réinsertion des bénéficiaires dans les sociétés affiliées à l’association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (AMICA).

Cette convention a pour objectif la formation et la réinsertion de 500 bénéficiaires par an à partir de l’année 2016 jusqu’en 2020, soit 2.500 bénéficiaires pour toute la période de l’opération. Elle a notamment été signée par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique.

La deuxième convention a trait à la réinsertion par le groupe Renault de 50 ex-détenus ayant bénéficié du programme de réinsertion socioprofessionnelle mis en place par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

La troisième convention porte sur la réinsertion par le groupe Peugeot-Citroën (PSA) de 50 ex-détenus.

Par la suite, Mohammed VI a effectué une visite de plusieurs pavillons de Oukacha.

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page