Le ras-le-bol des traiteurs et organisateurs de fêtes

Les traiteurs et organisateurs de fêtes sont montés au créneau pour exprimer leur ras-le-bol et inquiétudes des perspectives de faillite qui se profilent à l’horizon du fait de l’arrêt de leurs activités.

Un sit-in a été organisé jeudi à Tanger devant le siège de la wilaya par les professionnels du secteur qui comprend les propriétaires de salles, les orchestres, les traiteurs et les coiffeurs et autres métiers qui interviennent dans l’organisation des fêtes de mariage et autres. Ils ont réclamé la reprise de leur activité et la levée de l’interdiction qui frappe les rassemblements, à l’instar d’autres activités qui ont été autorisées à retourner au travail.

Ils ont également mis en garde contre le chômage qui les menace et menace leurs employés en raison de l’arrêt de leur activité, dictée par les mesures restrictives décidées pour circonscrire la propagation du Coronavirus.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Couvre-feu et mesures restrictives dans une ville près de Rabat

Les autorités de Kénitra ont annoncé de nouvelles mesures strictes, pour circonscrire la propagation du Coronavirus dans la ville.