Le Ramadan fait flamber le prix de l’oignon…et pas seulement

“Mataswa hatta baçla” (Elle ne vaut même pas un oignon”) est une expression du cru qui veut dire que telle chose ne coûte pas cher ou que telle personne n’est pas fréquentable.
Mais ce sacré mois sacré de Ramadan 2019 a changé la donne et le prix de “monsieur” l’oignon est monté en flèche. Les 12DH/kg dans certaines villes du Nord du Royaume ont été largement battus par les 13,50 DH/kg, à Rabat!
Cette hausse vertigineuse du prix de cette plante potagère, indispensable dans plusieurs recettes de la gastronomie nationale, avait été perçue quelques jours même avant le premier jour de Ramadan. Elle ne pouvait ne pas être pointée par des internautes qui ont lancé la campagne “Khalliha takhmaj” (Laisse-le pourrir!)
Cette campagne invite les citoyens à ne pas acheter d’oignons jusqu’à ce que leur prix redevienne raisonnable, comme cela a été toujours le cas.
D’autres fruits et légumes ont également tenu à emboîter le pas à l’oignon et ont revu leurs prix à la hausse et ce, dès le premier jour du mois sacré de Ramadan.
Tandis que les familles démunies et les celles des classes populaires n’ont plus que leurs yeux pour pleurer face à ces augmentations, les responsables irresponsables ferment l’oeil sur ces abus. Façon de dire au citoyen lambda: “Ce ne sont pas nos oignons”!

L.A.

Suggestions d’articles

Cours de change: devises étrangères contre le Dirham

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib (BAM) pour la journée du mardi 25 juin 2019