Le projet fou d’El Othmani pour la sécurité routière

C’est un projet assez difficile auquel va s’attaquer le gouvernement El Othmani. Le gouvernement aspire en effet à réduire de 50% le nombre de morts dans les accidents de la circulation à l’horizon 2026 et de 25% à l’horizon 2021, a indiqué, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement.

Dans une allocution à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la sécurité routière, El Othmani a souligné que la mortalité routière a baissé de 2,62% en 2017, sauvant ainsi la vie de 94 personnes comparé à une année auparavant, et ce “grâce aux mesures de sécurité routière mises en place”.

Après avoir salué les élèves d’établissements scolaires ayant participé à la célébration de la journée nationale de la sécurité routière, El Othmani a appelé à une adhésion collective à ce chantier parce que “si nous ne ressentons pas la responsabilité collective, nous n’obtiendrons pas les résultats escomptés, d’autant que l’impact de la sécurité routière touche tout le monde”.

La réussite du chantier de la sécurité routière “est la responsabilité de tous”, a indiqué El Othmani.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.