Le procès avance dans l’affaire Merdas

Les quatre accusés dans l’affaire de l’assassinat du parlementaire Abdellatif Merdas ont été présentés lundi devant la Cour d’appel de Casablanca.

De lourds chefs d’accusation pèsent sur les présumés assassins de Abdellatif Merdas. Constitution d’une bande criminelle, assassinat avec préméditation et dissimulation des traces du crime perpétré. Ils sont aussi accusés d’avoir fait obstacle aux premières investigations judiciaires et d’avoir participé à la fuite d’un criminel recherché.
Au banc des accusés, la veuve du parlementaire, la voyante, le neveu du défunt et un conseiller communal. Les quatre ont été mis devant les faits accomplis et devant les preuves détenues par la police scientifique et la police cybernétique.

Vêtu d’une chemise rouge, le conseiller communal, principal accusé dans cette affaire, est apparu, visage pâle et démarche nonchalante. La veuve du parlementaire et la voyante avaient également l’air accablées, contrairement au neveu du défunt qui saluait joyeusement les membres de sa famille venus nombreux.

Les avocats des accusés ont présenté leurs plaidoiries pendant l’audience. L’avocat du neveu Hicham Mouchtari a sollicité la convocation de spécialistes qui ont établi l’expertise sur les armes et la voiture. Il a également demandé la traduction des rapports en lien avec le procès. « Ces rapports contiennent des données et termes si minutieux que la défense a du mal à comprendre », explique-t-il. Le procès se poursuit.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page