Le Pokemon GO fait sa première victime au Maroc

« As-tu une plage ou une rivière à proximité? Cela serait une bonne idée d’aller voir dans ces zones, spécialement pour trouver un pokémon d’eau (…) « . Voilà le genre de conseils des initiateurs de ce jeu, disponible sur Androïd, et permettant à ses millions de fans, dont des enfants et des ados, de vivre des aventures virtuelles « plus vraies que la réalité ».

Le jeu ne parle pas d’immeuble comme endroit où trouver des pokémons, pourtant c’est de là qu’une fillette a chuté , mardi dernier, à Safi. Ahdath Info, qui rapporte les faits de ce drame, sans préciser l’âge exact de la petite victime, nous apprend  que celle-ci est tombée du quatrième étage de l’immeuble où elle réside. En vie, mais souffrant de graves blessures et de nombreuses fractures, notamment à la colonne vertébrale, elle a été transférée d’urgence dans une clinique privée de Marrakech.

Ce drame de la petite Safiote, dont la vie est en danger, est le premier du genre au Maroc. Ailleurs, dans nombre de pays où le Pokemon GO a des millions d’adeptes, des enfants et des ados ont été victimes d’accidents, parfois mortels, causés par cette chasse aux chimères dénommées pokémons.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page