Le parc Sindibad accueille de nouveaux pensionnaires

Depuis son ouverture le parc Sindibad s’est engagé dans une dynamique de diversification et de développement du parc animalier, avec l’acquisition de nouvelles espèces. Dans le cadre de cette vision, le parc Sindibad vient de recevoir 4 nouveaux pensionnaires. Il s’agit de 3 femelles et 1 mâle Oryx en provenance d’un parc zoologique espagnol.

L’Oryx Algazelle est une grande antilope blanche, trapue au pelage court, avec de longues cornes fines qui peuvent atteindre jusqu’à 1,20 mètre. Elle peuplait le Sahara et sa population atteignait le million de têtes. Mais la chasse à outrance et les bouleversements climatiques ont fait que cette espèce a été déclarée officiellement éteinte en 2000. Depuis plusieurs programmes de réinsertion dans le milieu naturel ont eu lieu, dont certains au Maroc. C’est donc une espèce rare qui intègre la plaine africaine du parc Sindibad aux côtés des gazelles et des girafes et que les visiteurs pourront découvrir dans les prochains jours. Une occasion pour tous de se remémorer la diversité animalière du Sahara et de sensibiliser les plus jeunes à la protection des espèces en danger.

Le parc Sindibad offre aux casablancais et aux touristes, le seul parc animalier de la mégapole. Ce dernier couvre plus de 5 hectares et a été conçu et réfléchi pour que ses pensionnaires vivent en semi-liberté. Il accueille des animaux exotiques tels que des lions, des tigres, des gazelles, des porcs-épics ou encore des girafes aux cotés d’espèces insolites comme le gibbon, le maki catta et le lémur à ventre roux. Il s’agit d’un parc de dernière génération aux standards internationaux qui respecte à la fois l’environnement et la captivité et qui a mobilisé des experts marocains et européens pour sa conception et la constitution d’une collection d’espèces. Une équipe dédiée a été spécialement formée pour veiller au bien-être de tous les animaux et particulièrement à leur santé et leur alimentation.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page