Le numéro d’urgence “19” fait intervenir la DGSN

Un inspecteur de police exerçant au district provincial de sûreté à Sidi Kacem a été contraint, jeudi, de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires qui a exposé la vie de citoyens et d’éléments de la police à une menace sérieuse et grave à l’aide d’arme blanche.

Dans un communiqué, la DGSN indique qu’une patrouille de police était intervenue en réponse à un appel au secours reçu via le numéro d’urgence “19” au sujet d’un suspect qui menaçait les citoyens et a semé la panique sur la voie publique sous l’effet de drogue, faisant savoir que lors de son interpellation, le mis en cause a opposé une résistance farouche, ce qui a contrait le fonctionnaire de police à tirer trois balles de son arme de service, dont deux ont atteint le suspect au niveau des membres inférieurs.

Le recours forcé de l’arme de service a permis de neutraliser le danger émanant du suspect et de saisir ses deux armes blanches utilisées dans sa tentative d’agression des éléments de la police, selon la même source.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que tous les autres actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: les habitants de l’ancienne médina en colère (VIDEO)

Les habitants de l’ancienne médina de Casablanca, ceux du quartier Lafrina en particulier, sont en colère. Et pour cause, la mosquée Madani a été fermée après l’effondrement d’une partie du toit des toilettes.