Le ministère pris d’assaut: Bassima Hakkaoui donne sa version

La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social Bassima Hakkaoui déclare que des éléments de la Coordination des non-voyants ont semé l’anarchie au sein d’une succursale de son département, hier mardi.

Il en a résulté l’agression d’un agent de sécurité, à l’aide d’un produit inflammable, et une panique générale ayant entraîné l’évanouissement de plusieurs fonctionnaires. Un communiqué du ministère de tutelle indique que onze non-voyants, appartenant à la Coordination nationale des non-voyants diplômés, ont envahi la succursale, sise Avenue Al Abtal, au quartier Agdal à Rabat, revendiquant leur intégration pure et simple dans la fonction publique.

Le communiqué ajoute que les assaillants avaient une bonbonne de gaz butane et des produits inflammables et menaçaient de mettre le feu au bâtiment. La panique et la frayeur qui s’en étaient suivies avaient obligé les fonctionnaires et d’autres personnes présentes à évacuer au plus vite les lieux afin de se préserver des risques de toute action irresponsable et criminelle.

“La loi de finances 2019 réserve 200 postes budgétaires à la Présidence du gouvernement pour recruter les personnes en situation de handicap. Elle stipule aussi une série de garanties pour mettre en oeuvre le quota de 7% au titre de recrutement des personnes handicapées via les concours lancés par les départements ministériels, toutes échelles confondues”, peut-on lire.

L.A.

Suggestions d’articles

Eliminatoires CAN 2019: le point final sur le groupe du Maroc

Voici le point final dans le groupe B, après le dernier match (Cameroun-Comores 3-0), comptant pour la 6è journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN Egypte-2019).