Le mea culpa de Adil Miloudi après ses propos misogynes (VIDEO)

Le chanteur marocain Adil Miloudi est enfin sorti de son silence après le tollé provoqué par ses propos misogynes lors de son passage à l’émission « Kotbi Tonight » sur Chada TV. Il avait en effet affirmé que ceux qui ne frappent pas leurs femmes ne sont pas des hommes, s’attirant ainsi les foudres de la Toile.

Sur une vidéo publiée sur son compte Facebook, Adil Miloudi a tenu à s’excuser auprès de la gent féminine, blessée par ses propos. «Je ne voulais pas offenser les femmes. Je le jure. C’était pour plaisanter. Je présente mes excuses à tous ceux que j’ai involontairement blessés, les femmes en particulier. Je ne peux jamais me permettre d’humilier la gent féminine. La femme, c’est ma mère, ma tante, ma grand-mère… Derrière chaque grand homme, il y a une femme. Mais j’avoue avoir été blessé par le fait qu’on m’adresse des accusations aussi dangereuses», a assuré le chanteur.

Rappelons que le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a décidé, lors de sa réunion du 17 septembre 2019, de suspendre la diffusion de l’émission « Kotbi Tonight » sur Chada TV pour une durée de trois semaines. Il a aussi ordonné à l’opérateur de diffuser et de donner lecture sur son antenne du communiqué relatif à la sanction, à l’heure habituelle de diffusion de ladite émission.

L’instance a considéré que les propos tenus par l’invité de l’émission, le chanteur Adil El Miloudi, notamment “celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme” et “chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer”, constituent une apologie de la violence à l’égard de la femme, une incitation expresse à cette violence, présentée de manière positive comme un attribut de la virilité et une manifestation de l’affection, voire même un comportement recommandable pour la consolidation des liens conjugaux, souligne le communiqué.
Le mea culpa tardif du chanteur qui ne faisait que … »plaisanter,- un drôle d’humour (au beurre) noir,- ferait-il vite; même s’il est sincère; faire avaler la pilule et effecer d’un trait la grave offense faite aux femmes, en général, et aux Marocaines en particulier? Ce n’est pa si sûr!

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page