Le Marocain Khalid Gueddar se distingue au Salon de la caricature

Le « Prix de l’humour vache » a été décerné samedi au Marocain Khalid Gueddar et à l’Israélien d’origine belge Michel Kichka, lors du Salon de la caricature en France. Tout un symbole. 

« L’idée pour nous, c’était dans ces moments de tensions fortes de mettre en lumière deux artistes vivant chacun d’un côté de la Méditerranée et oeuvrant au même combat, juste, celui de la paix », a déclaré Gérard Vandenbroucke, président du Salon de la caricature, du dessin de presse et d’humour organisé dans la région du Limousin.

Khalid Gueddar était récemment menacé de mort sur les réseaux sociaux. En 2009, il avait été condamné à quatre ans de prison avec sursis pour la publication d’une caricature. « Ce prix vient porter l’attention sur notre combat pour la paix, pour le rapprochement des cultures, pour la liberté d’expression aussi », a commenté le Gueddar.

Michel Kichka, d’origine belge, vit à Jérusalem. « Dans le contexte actuel, avec les moments tragiques qu’a vécus la France, cette récompense est un honneur personnel que nous portons aussi au nom de Cartooning for Peace (ndlr: l’association du caricaturiste français Plantu), dont nous sommes membres tous les deux », a-t-il salué. « Nous ne vivons pas du même côté, pourtant Khalid et moi avons en commun la Méditerranée et l’irrévérence dans le respect et l’amour de l’autre. Ce que ce prix met en lumière, c’est la force du dessin », a-t-il commenté.

Les deux dessinateurs succèdent à Coco, dessinatrice de Charlie Hebdo, qui l’avait reçu l’an dernier.

(avec agences)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page