Le Maroc visé par une campagne de manipulation sur Facebook

Facebook a fait une grosse annonce. Le réseau social a révélé qu’il a arrêté deux campagnes de manipulation visant plusieurs pays dont le Maroc.

“Facebook a annoncé jeudi avoir bloqué deux campagnes de manipulation, orchestrées l’une depuis l’Arabie Saoudite, l’autre depuis les Émirats arabes unis et l’Égypte, et dirigées contre de multiples pays au Maghreb et au Moyen-Orient, notamment le Qatar. Le réseau social a supprimé pas moins de 800 comptes, pages, groupes et événements, principalement sur Facebook mais aussi sur Instagram, qui cherchaient selon lui à attiser les tensions dans certains Etats ou à discréditer des dirigeants et gouvernements”, rapporte l’AFP.

Et d’ajouter selon la même source que “les auteurs de ces campagnes ont tenté de dissimuler leur identité, mais les ingénieurs du réseau ont trouvé des connexions avec des individus liés au gouvernement saoudien d’une part, et avec deux sociétés de marketing, New Waves en Egypte et Newave aux Émirats”.

Et ce n’est pas tout. “Les organisateurs de la campagne saoudienne se faisaient notamment passer pour des médias locaux, et abordaient des sujets comme le prince héritier Mohammed ben Salmane, sa vision politique, les succès de l’armée saoudienne au Yémen, et des critiques et accusations contre des pays voisins, notamment l’Iran, le Qatar et la Turquie”, affirme la même source.*

Au total 15,1 millions d’internautes ont suivi les messages, actualités, annonces et pages durant ces campagnes.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Championnat d’Egypte: le Zamalek se retire de la compétition

Ce retrait intervient alors que le Zamalek, troisième au classement (sur 18) devait affronter lundi son grand rival Al-Ahly, leader, en match au sommet du championnat égyptien.