Le Maroc va lancer un nanosatellite (VIDEO)

Le Maroc s’intéresse de plus en plus à l’espace. Après le lancement du satellite Mohammed VI-A et un deuxième qui est prévu, l’université Al Akhawayn s’apprête à lancer un nanosatellite.

En collaboration avec l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah à Fès et l’université Mohammed 1er à Oujda, ce lancement est prévu fin 2018. Ce sera une première au Maroc.

D’après Mohamed Kyyali, directeur de la station britannique KSF Space, le satellite est en cours de construction. “Notre rôle principal est d’encadrer les étudiants qui préparent le projet et leur mettre à disposition toutes les informations concernant la construction et le lancement du nanosatellite dont le poids dépassera un kilogramme”, explique-t-il, soulignant que plusieurs pays arabes ont déjà lancé un satellite pareil, dont l’Algérie, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis.

Un nanosatellite est un satellite de petite taille, pouvant avoir une masse de un à  dix kilogrammes. Sa mission type est dédiée, soit à l’observation et la mesure de l’environnement terrestre, soit aux tests de nouvelles technologies dans l’environnement spatial.

Apparus depuis 10-15 ans, les nanosatellites ont attiré l’attention des scientifiques du fait de leur faible coût par rapport aux missions spatiales habituelles. De nombreux projets de nanosatellites universitaires sont menés sur les campus des grandes universités dans le monde, et notamment aux Etats-Unis.

Ayoub Miftah El Khir

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc-Gabon: les Lions déçoivent encore (VIDEOS)

Le Maroc s'est incliné (2-3) face au Gabon lors d’un match amical disputé ce mardi soir au Grand stade de Tanger