Le Maroc, terre d’accueil pour les étudiants africains

Malgré son niveau d’ouverture en fonction des exigences imposées aux citoyens africains pour l’obtention d’un visa d’entrée, le Maroc reste de loin l’un des pays qui accueille le plus d’étudiant africains.

A l’occasion de l’ouverture de la première « Semaine de l’Afrique », initiée sous le thème « la coopération Sud-Sud: quel rôle de l’université pour une coopération durable ? », Hassan Sahbi,  président de l’université Moulay Ismail de Meknès, a affirmé lors de cette conférence que le nombre d’étudiants venant du reste du continent africain est passé de 1040 en 1994 à 16. 000 actuellement.

Ils viennent du Sénégal, du Burundi, de Cote d’Ivoire, de Madagascar, du Burkina Faso, de Djibouti, des deux Soudan, du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du Gabon, Guinée équatoriale, Iles Comores, Kenya, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, République centrafricaine, Guinée , Tchad, etc. Ces étudiants sont surtout attirés par la qualité de la formation du Royaume .

Notons que parmi ces 16.000 étudiants, seuls 8000 sont boursiers, note Africatime.com. Pour le président de l’université Moulay Ismail de Meknès, la bourse marocaine n’est donc pas le seul élément qui encourage les étudiants étrangers à poursuivre leurs études dans les universités marocaines. Ils sont surtout là, selon lui, pour la diversité des matières enseignées.

Notons également qu’en plus des formations relevant du public, les écoles privées marocaines offrent aussi de multiples choix à ces étudiants.

Ousmane Thiam




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page