Le Maroc s’intéresse au sort des Marocains mineurs de Daech

Des responsables marocains et des représentants juridiques de différents pays européens se sont réunis pour discuter du sort des enfants marocains militarisés dans les foyers de tension en Irak et en Syrie, rapporte Al Massae dans son édition de ce mardi.

La rencontre, qui a eu lieu en Belgique, a été l’occasion d’essayer de comprendre les mécanismes de radicalisation de ces enfants, de mesurer leur dangerosité et de réfléchir à leur accompagnement psychologique.

Actuellement, les autorités irakiennes emprisonnent plus de 1300 femmes et enfants de combattants de l’Etat islamique, estime Reuters. Originaires de 13 pays, ils ont été capturés quand les forces irakiennes ont libéré Tal Afar, une ville située au sud de Mossul, en août dernier.

Même si ces femmes et enfants ont perdu les documents attestant de leur identité lors des affrontements, on estime que la majorité d’entre eux sont d’origine turque, quelques uns viennent des pays de l’ex-bloc soviétique et une minorité de l’Europe de l’Ouest.
K.L


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page