Le Maroc se tient toujours aux côtés de la Libye (Bourita)

Les Hautes Instructions du roi Mohammed VI sur la situation en Libye consistent à ce que le Maroc se tienne toujours aux côtés de ce pays et accompagne tous les choix de ses institutions, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue libyenne, Najla Mangoush, à l’issue de leurs entretiens, Bourita a souligné que « le Maroc n’a ni agenda, ni solutions, ni vision de la crise libyenne », et que le Royaume « apporte un soutien inconditionnel et illimité à ce tout ce qui est de nature à rendre service à la Libye et aux Libyens ».

« Le Maroc a une seule conviction. Celle de voir cette situation, que ni le peuple libyen ni ses institutions ne méritent, prendre fin », a-t-il dit, assurant que le Royaume est « totalement convaincu que les Libyens, qui sont animés de sagesse, arriveront à sortir leur pays de cette situation ».

Et le ministre de noter que « même si la Libye traverse une phase délicate, le Maroc demeure optimiste que le pays avancera sur la bonne voie », ajoutant que la Libye « se trouve aujourd’hui dans un meilleur contexte, offrant les conditions à même de faire sortir le pays de cette situation qui a tant duré, et pour que les Libyens vivent dans le cadre d’institutions unifiées ».

Il a indiqué que la visite de son homologue libyenne, qui est la première visite officielle qu’elle effectue dans le Royaume, « s’inscrit dans la ligne de la communication continue entre le Royaume et les institutions libyennes, conformément aux Hautes Orientations Royales consistant à accompagner le processus politique du pays, en vue d’aboutir à la stabilité et au développement ».

Les entretiens ont porté sur « l’évolution du processus politique en Libye, les préparatifs pour les prochaines échéances et le rôle que peut jouer le Maroc dans ce cadre, en concertation avec les frères libyens », a-t-il dit.

Ils ont permis d’ »échanger autour des relations bilatérales fortes, aux niveaux culturel et humain, et des moyens d’activer certains de leurs aspects dans les plus brefs délais », a poursuivi Bourita, relevant qu’il a été convenu de tenir, bientôt, une réunion de la commission consulaire conjointe, en vue de régler nombre de questions consulaires des Marocains en Libye et des Libyens dans le Royaume.

Et d’ajouter qu’il a été également convenu d’organiser la deuxième édition du forum économique maroco-libyen, dans le cadre de l’activation des relations commerciales et économiques entre les deux pays.

Le développement des relations bilatérales dans les domaines religieux et sécuritaire a été également examiné dans le but de relever les défis auxquels font face Rabat et tripoli, a conclu Bourita.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page