Maroc: le pass sanitaire remplace le pass vaccinal (CNDH)

Le Conseil national des droits de l’Homme a annoncé que le gouvernement Akhannouch a pris une nouvelle mesure, constituant à substituer le pass vaccinal par le pass sanitaire.

Via sa page officielle Facebook, le CNDH a révélé que cette décision de l’Exécutif émane d’une proposition précédente dudit Conseil. En effet, celui-ci avait adressé une correspondance au gouvernement, au mois  d’octobre dernier, concernant cette proposition de substitution d’appellation.

Dans sa correspondance, le Conseil national des droits de l’Homme avait signalé que le pass sanitaire s’appuie sur la présentation de l’attestation d’un PCR négatif, ainsi que sur celle d’un certificat médical attestant de la guérison complète du coronavirus, selon les indicateurs du diagnostic en vigueur médicalement. Certificat délivré par le médecin traitant pour raisons aussi bien médicales que scientifiques bien précises.

Pour preuve de la justesse de sa proposition de substitution d’appellation, le CNDH avait invoqué l’attitude des administrations publiques et des entreprises privées vis-à-vis des personnels n’étant pas en possession du pass vaccinal. Ainsi que la grosse et anarchique affluence et cohue constatées dans les transports en commun, autobus et trams, du fait de l’imposition de la présentation du pass vaccinal?

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page