Le Maroc interdira-t-il la vente de certains médicaments?

En France, les autorités sanitaires ont récemment décidé de prendre des mesures draconiennes concernant la vente de certains médicaments contenant du paracétamol.

Une source proche de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc  a révélé à Le Site info qu’il a été décidé de ne pas permettre à tous les patients d’avoir des médicaments contenant du paracétamol dans les officines.  Et que c’est le pharmacien qui est seul habilité à fournir ces médicaments à ses clients.

Cette décision a été prise, ajoute  la même source, après le décès de plusieurs patients et suite à la demande très forte de ces médicaments contenant le produit chimique précité, appelé aussi “acétaminophène”.

Par ailleurs, le président du Réseau marocain pour le droit à la santé, dans une déclaration à Le Site info, a affirmé que l’abus du paracétamol et le décès de plusieurs personnes ont incité les services sanitaires françaises à serrer la vis concernant a vente des médicaments qui contiennent ce produit chimique.

Mais qu’en est-il au Maroc? Ali Lotfi déclare que c’est une chose” impossible”.Et ce, souligne le président du Réseau marocain pour le droit à la santé, car” la réglementation qui régit le secteur de la santé diffère de celle  de la France”. De plus, le nombre restreint des ressources humaines, au sein du secteur de la santé au Maroc et la faiblesse du pouvoir d’achat des citoyens, les privant d’aller en consultation, contribuent à l’acquisition, en pharmacie, de médicaments contenant du paracétamol, tels que “Doliprane” ou autres.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce vendredi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 03 avril 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale (DMN).