Le maire de Harhoura destitué de ses fonctions

Le tribunal administratif de Rabat a décidé la destitution du maire de Harhoura, Faouzi Benallal. Ceci en se basant sur un rapport établi par l’Inspection générale du ministère de l’Intérieur, qui liste plusieurs dysfonctionnements au niveau de la gestion de la chose locale.

Selon le jugement, dont Le Site Info détient une copie, une commission d’inspection a été dépêchée le 3 janvier 2018 au siège de la commune de Harhoura (préfecture de Skhirat-Témara) par le département d’Abdelouafi Laftit, afin d’enquêter sur plusieurs irrégularités dans la réalisation de plusieurs projets.

La commission, dont le rapport a été soumis au gouverneur de la préfecture Skhirat-Témara, a ainsi relevé de graves dysfonctionnements commis par le président de la commune. Des irrégularités constatées principalement au niveau urbanistique et environnemental.

Ainsi, le président de commune déchu a accordé pas moins de 13 autorisations pour la construction de grands projets immobiliers sans obtenir au préalable l’avis de l’agence urbaine, ce qui va à l’encontre des lois en vigueur.

D’autres dysfonctionnements ont été relevés. Il s’agit notamment de l’octroi d’autorisations pour la réalisation de projets sur le littoral sans l’élaboration des études d’impact sur l’environnement.

A noter que Faouzi Benallal faisait l’objet de critiques de la part de plusieurs habitants de Harhoura pour sa gestion des affaires locales.

S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page