Le maire de Casablanca arrêté à l’aéroport de Francfort

Les autorités allemandes ont arrêté à l’aéroport de Francfort une délégation marocaine composée de députés et conseillers parlementaires.

Selon Al Akhbar qui rapporte l’info, ils n’avaient pas de visas et détenaient des passeports de service délivrés par le Parlement aux députés. Sauf que l’Allemagne ne reconnait pas ces passeports, obligeant ainsi les membres de la délégation à passer plusieurs heures à l’aéroport avant que l’ambassadeur marocain en Allemagne n’intervienne pour les libérer. Et d’ajouter que deux ministres de l’ancien gouvernement faisaient partie de cette délégation.

Il y avait, selon le quotidien, le maire de Casablanca Abdelaziz El Omari, Mohamed Salem Benmessaoud et Amal Mayssara du PJD, Abdelilah Al Mohajri et Ahmed Touizi du PAM, Ahmed Touimi de l’Istiqlal et Mohamed Moubdii, ancien ministre de la fonction publique.

La même source a souligné que les membres de la délégation devaient se rendre en Pologne pour participer à la COP24, ajoutant qu’ils ont dû passer cinq heures au sein de l’aéroport. Ils ont également signé des PV où ils ont reconnu avoir violé le Traité de Maastricht. Les autorités allemandes ont également pris des photos d’eux, à l’instar des immigrés illégaux, et leurs ont exigé d’avoir des visas Shengen lorsqu’ils souhaiteront se rendre en Allemagne.

N.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page