Le fils de la parlementaire arrêté ivre en plein ramadan a été condamné

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Rabat a statué dans l’affaire du fils de la parlementaire USFP qui a provoqué un grave accident pendant le ramadan.

Il vient d’écoper de 6 mois de prison ferme et d’une amende pour conduite en état d’ivresse, ivresse publique pendant le mois sacré, détention de psychotropes et de stupéfiants et dégradation de biens publics.

Le condamné doit s »acquitter également d’une lourde amende au profit des services des douanes et des impôts indirects en raison de sa détention d’une quantité de hashsish et de comprimés psychotropes de contrebande.

Ce jeune homme d’une trentaine d’années a été arrêté par la police il y a trois semaines suite à un accident fortuit qu’il a provoqué au niveau de l’avenue Hassan II de Rabat. Au moment de son interpellation, il était dans un état d’ébriété avancé et était accompagné de deux jeunes filles. Tous étaient sous l’emprise de l’alcool et de la drogue. Les deux filles ont été poursuivies en état de liberté après la garde à vue, alors que le jeune homme a été incarcéré à la prison de Salé.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Justice: Ben Abdelkader annonce une réorganisation structurelle

Le ministère de la Justice est à pied d’œuvre pour une réorganisation structurelle prévoyant la création de directions régionales qui auront un rôle plus important dans la mise en œuvre des programmes et des stratégies élaborés par le ministère.