Le fils de Benkirane “nostalgique” du 20 Février

C’est sur son compte Facebook que le fils de Abdelilah Benkirane exprime sa nostalgie du Mouvement du 20 Février.

En ce jour commémorant le huitième anniversaire du mouvement de contestation, Oussama Benkirane se dit “nostalgique du dialogue sérieux et constructif concernant l’avenir du pays”. Nostalgique également des échanges positifs entre représentants de différentes couches sociales. De même qu’il écrit regretter que l’on ne puisse pas faire fi de “nos différends et nous concentrer sur ce qui nous rassemble”.

Ce spleen soudain d’Oussama Benkirane est ravivé par ces huit années passées, avec leurs avantages et leurs inconvénients. En attendant, souhaite-t-il, “l’avénement d’un printemps prochain”!

B.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

M. et Mme Benkirane ne sont pas passés inaperçus à Casablanca

Leur présence n'est pas passée inaperçue.