Le cri de colère de Neila Tazi après le drame d’Essaouira

neila-tazi-essaouiraneila-tazi-essaouira

Neila Tazi est Fondatrice et productrice du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, un festival qui n’est plus à présenter et qui attire les regards du monde entier. C’est une amoureuse de la ville d’Essaouira. Depuis de nombreuses années, elle milite pour que les gnaoua de cette région soient reconnus à leur juste valeur. Qu’ils aient plus de droits et plus de considération. Mais elle travaille aussi, à travers notamment le festival, pour que la ville d’Essaouira soit une vitrine du Maroc.

Neila Tazi a eu un véritable choc lorsqu’elle a découvert les événements de dimanche dernier. « Ce qui s’est produit à Sidi Boulaalam dans la province d’Essaouira aujourd’hui est une tragédie », écrit Neila Tazi.

« Je suis comme tous les marocains profondément bouleversée, je crie ma colère et mon indignation de voir autant de familles endeuillées. 17 personnes ont perdu la vie dont de nombreuses mamans venues récupérer des produits de première nécessité pour nourrir leurs enfants. Des enfants aussi ont perdu la vie ».

« Bien sûr il revient à la justice de faire la lumière sur les raisons de ce drame, mais les questions se posent tout de suite. Pourquoi ces familles sont elles venues si nombreuses? Pourquoi ont elles ressenti le besoin de venir de si loin? Certaines ont parcouru plus de 70 km », demande Neila Tazi à l’opinion publique.

« La réponse est claire: parce qu’elles sont dans le besoin, dans le manque, en plus de la peur qui hante les esprits des conséquences de la pluie qui tarde à venir.  Ce drame nous interpelle, interpelle les responsables politiques et le gouvernement, pour agir vite, ici et maintenant pour que plus jamais ce genre de situation ne se produise.
On doit abolir la misère », lance Neila Tazi, avant de conclure:
« Mes sincères condoléances aux familles, puissent les victimes reposer en paix et leurs proches trouver la force de surmonter cette dramatique épreuve ».

Allabouch El Mehdi

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.