Le coronavirus va-t-il faire baisser la consommation de thé au Maroc?

C’est un secret de Polichinelle d’assurer que la boisson nationale n°1 au Maroc, depuis la nuit des temps, est le thé. Et ce produit présent quotidiennement chez presque tous les Marocains est,en grande quantité, importé de Chine.

Depuis la propagation du coronavirus,avec toutes les conséquences funestes que l’on sait et déplore (1700 morts à travers le monde, pour l’heure, dont la majorité en Chine), le marché du thé au Maroc risque de connaître des fluctuations,voire une pénurie annoncée.La preuve en est que des usines marocaines ont déjà même mis leurs clés sous le paillasson.

Cependant,un professionnel du secteur a déclaré à Le Site Info que la situation n’est pas aussi inquiétante qu’elle ne le paraît: “On nous a promis le réouverture de ces unités dans une semaine. Et c’est dans le cas contraire que certains professionnels auront des difficultés à commercialiser leurs marchandises”.

Notre interlocuteur a également tenu à rassurer les consommateurs,surtout les plus “accros”au thé, que les professionnels du secteur sont en possession d’un stock de thé d’un à trois mois,pour pallier toute éventualité de pénurie perturbant le marché du thé vert chinois, si apprécié des Marocains.

Pour rappel,le Maroc est le premierimportateur mondial du thé vert en provenance de la Chine et les Marocains détiennent la première place du podium des consommateurs de thé vert chinois dans le monde. Ainsi,ce sont quelque 60000 tonnes de thé par année, pour une valeur de 2 milliards de dirhams, que le Royaume importe de Chine.

A.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: le Maroc compte désormais 402 cas confirmés

Le Maroc enregistre jusqu’à présent 402 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 25 décès et 12 guérisons.