Le conducteur «  rebelle » de l’autoroute entendu par la gendarmerie

Ayant bénéficié d’un large soutien de la part de l’opinion publique, Hassan Ourka a décidé de répondre favorablement à la convocation de la gendarmerie d’Agadir.

Le conducteur « rebelle » de l’autoroute Hassan Ourka vient d’être entendu par le commandant de la brigade de la gendarmerie d’Agadir au sujet de l’incident qui l’a opposé au gendarme. Le responsable a tenu à le rassurer qu’aucun avis de recherche n’a été lancé contre lui et que la convocation qui lui avait été adressée concernait uniquement l’entame d’une procédure routinière d’établissement d’un procès verbal sur l’incident.

Hassan Ourka a été interrogé sur ses raisons d’utilisation de la caméra à l’intérieur de son véhicule. Ce à quoi, il a répondu qu’il aimait filmer les paysages et éventuellement tout ce qui pourrait surgir sur l’axe routier.

Il a confirmé qu’il allait consigner tout ce qui s’est passé dans un procès verbal officiel dans lequel, il pourrait annoncer son intention de poursuivre le gendarme en question.

Il a, par ailleurs, précisé qu’il a été très bien reçu par le chef de la brigade qui était à la hauteur de ses fonctions et responsabilités.

De son côté, Mohamed Rachid Chriï, le président de l’association nationale de défense des droits de l’homme, qui a accompagné Hassan Ourka, a précisé que son organisation insiste sur la poursuite du gendarme qui a violé sciemment la loi et mis en danger sa vie et celle du conducteur.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page