Le BCIJ a procédé à une nouvelle arrestation

Dans le cadre des efforts déployés pour détecter les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire, a réussi ce mardi à arrêter l’un des extrémistes alliés à Daech, âgé de 31 ans et actif dans la ville de Guelmim.

Dans un communiqué, le BCIJ a indiqué que les investigations ont démontré que le mis en cause fait l’apologie de l’idéologie extrémiste de « Daech », à travers des applications électroniques pour servir l’agenda de cette organisation terroriste, sachant qu’il a un frère qui combat dans les rangs du dénommé « État islamique » sur la scène syro-irakienne.

Cette opération s’est soldée par la saisie de plusieurs appareils électroniques, de téléphones portables et de câbles électriques, précise le communiqué.

Le suspect sera déféré devant la justice dès la fin de l’enquête menée par le parquet général, a conclu la même source.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Cellule terroriste démantelée: ce qu’a découvert le BCIJ dans un parking à Témara

Une opération de perquisition dans le parking d'un immeuble, sis au quartier Abbadi à Témara où se trouve un appartement de la soeur du principal suspect de la cellule terroriste liée à Daesh démantelée le 10 septembre...